What do you want this website to be?

What information would you like it to contain? The facebook account is much more active in disseminating information quickly and simply. Did you want information about the Printemps Erable? This article is a phenomenal read.

What is Occupy Montreal right now? Well, it’s more of a conglomerate of different working groups that support each other in their growth and development. Here is an article I personally wrote that attempts to illustrate them.

Other than that, what would you like to see done with this webpage? How can we best serve you?

Invitation à la convergence des initiatives d’éducation populaire

Où: Parc Sir George Etienne Cartier (metro St Henri)

Quand: Dimanche 16 Septembre 13h-15h

Six semaines au Square Victoria, six mois dans la rue et rien – ou presque – n’a l’air de changer.

Mais, en parallèle des marches de santé et des discours sympathisants, une autre forme de combat s’est mise en place avec nos comités d’éduc pop. Cependant notre action reste peu visible et divisée.

Militants du comite d’éducation économique d’Occupons Montréal, membres du Réseau d’Apprentissage Populaire de Montréal et militants des comites d’éduc pop des APAQ , je vous invite à nous rencontrer et travailler ensemble à la convergence de nos efforts et l’association de nos ressources.

Dimanche 16 Septembre 2012 aura lieu l’occupation du Sud Ouest dans le parc Sir George Etienne Cartier (métro Saint-Henri) dont voici l’évènement Facebook (https://www.facebook.com/events/215870441875585/).

Ce sera l’occasion de mettre en commun nos expériences et décider de notre avenir commun.

Inscrivez-vous sur le meetup : http://www.meetup.com/JAPPEL15M/events/80711442/

et/ou l’évènement Facebook : http://www.facebook.com/events/267785220005628/

Diffusez cette invitation auprès de vos groupes d’affinité, comités d’apprentissage / éducation populaire et Assemblées Populaires de Quartier

Communiquez avec nous si besoin : organe.de.reinformation@gmail.com

Un peuple instruit, jamais ne sera vaincu

Occupons Montréal: l’occupation nomade du Coeur de l’Île, les 6, 7, 8, 9 juillet au parc Molson

Occupons le Coeur de l’Île!

Du 6 au 9 juillet, le Mouvement Occupons organisera une série d’activités au Parc Molson (coin Beaubien et Iberville) incluant : musique, nourriture, ateliers, jeux, conférences, projections de films, micros ouverts et assemblées populaires. L’événement commencera vendredi à midi et continuera pendant toute la fin de semaine jusqu’au lundi soir. La liste des artistes participants aux spectacles est riche et diversifiée : Darundaï, Julien Reiher Umojha, King Shadrock, Sylphir, Maytiss, Christian Desbiens, la Chorale du Peuple, Natasha Kanape Fontaine, Fabrice Koffi, le Duo Nouzaille, Jjanice+ et MTL Vagabon. Des ateliers et des conférences seront menés par Jean Barbe, Éric Martin, Serge Mongeau, Marc-André Cyr et plusieurs autres. Parmi les films à être présentés sous les étoiles : « La grande invasion » de Martin Frigon et « Encerclement » de Richard Brouillette.

Pendant les quatre dernières semaines, neuf assemblées populaires de quartier ont spontanément émergées un peu partout dans la grande région de Montréal. Elles ont organisé plusieurs réunions et ont discuté de leur rôle pour la justice sociale. « Occupons le Coeur de l’Île » a lancé une invitation à ces groupes pour samedi 16 heures en vue d’élargir la mobilisation populaire et le niveau d’implication locale.

Cette occupation du parc de Molson, près du Cinéma Beaubien, fait partie d’une réoccupation nomade se tenant dans plusieurs quartiers de Montréal. Des événements semblables ont déjà eu lieu dans Hochelaga-Maisonneuve et le Plateau Mont-Royal. Une autre occupation est prévue pour très bientôt dans Sud-ouest de la ville.

L’événement est ouvert à tous les âges et est complètement gratuit.

Joignez nous sur Meetup et Facebook!

Occupons le Coeur de l’Île!

From July 6 to 9, the Occupy Movement will be organizing a series of events at Molson Park (Beaubien and Iberville) including music, food, workshops, games, conferences, cinema, open mic and assemblies. The events will begin on Friday at noon and continue during the day until Monday night. The artists who will be present for the musical shows on Saturday and Sunday include Darundaï, Julien Reiher Umojha, King Shadrock, Sylphir, Christian Desbiens, La Chorale du Peuple, Natasha Kanape Fontaine, Fabrice Koffi, le Duo Nouzaille, Jjanice+ et MTL Vagabon. Workshops and conferences will be led by Jean Barbe, Éric Martin, Serge Mongeau, Marc-André Cyr and many more. Among the films to be presented under the stars are Richard Brouillette’s Encerclement and Martin Frigon’s La grande invasion.

For the past four weeks, nine local community assemblies have spontaneously erupted, been meeting, and have been discussing their role in social justice. Occupons Coeur de l’Île has extended the invitation to these groups for Saturday at 4pm to increase the level of local engagement.

This occupation of Molson Park, close to Cinéma Beaubien, is part of a nomad reoccupation taking place in several neighbourhoods throughout Montreal. Similar events have already taken place in Hochelaga-Maisonneuve and the Plateau. Another is planned very shortly for the Centre-South of the city.

The event is open to all ages and is completely free.

Join us on meetup and facebook!

How enemies weaken Occupy.

Dear Occupy groups,

Glad that many of you liked me article about the long history of violent agents provocateurs being used to weaken public support for Occupy and other left wing groups in many countries.

Here is a 2nd much more important article about a 2nd weapon which some of our enemies have long been using to sexually, and thus politically conservatise “the 99%”. It is based on years of full time research, and a mountain of all properly sourced evidence:

http://www.indymedia.org.uk/en/2012/05/496511.html

The article deals with a subject which ought to be at the top of the below list of all entirely justified grievances on the Occupy Wall Street website which OWS is protesting against…

As we gather together in solidarity to express a feeling of mass injustice, we must not lose sight of what brought us together. We write so that all people who feel wronged by the corporate forces of the world can know that we are your allies.

As one people, united, we acknowledge the reality: that the future of the human race requires the cooperation of its members; that our system must protect our rights, and upon corruption of that system, it is up to the individuals to protect their own rights, and those of their neighbors; that a democratic government derives its just power from the people, but corporations do not seek consent to extract wealth from the people and the Earth; and that no true democracy is attainable when the process is determined by economic power. We come to you at a time when corporations, which place profit over people, self-interest over justice, and oppression over equality, run our governments. We have peaceably assembled here, as is our right, to let these facts be known.

They have taken our houses through an illegal foreclosure process, despite not having the original mortgage.
They have taken bailouts from taxpayers with impunity, and continue to give Executives exorbitant bonuses.
They have perpetuated inequality and discrimination in the workplace based on age, the color of one’s skin, sex, gender identity and sexual orientation.
They have poisoned the food supply through negligence, and undermined the farming system through monopolization.
They have profited off of the torture, confinement, and cruel treatment of countless animals, and actively hide these practices.
They have continuously sought to strip employees of the right to negotiate for better pay and safer working conditions.
They have held students hostage with tens of thousands of dollars of debt on education, which is itself a human right.
They have consistently outsourced labor and used that outsourcing as leverage to cut workers’ healthcare and pay.
They have influenced the courts to achieve the same rights as people, with none of the culpability or responsibility.
They have spent millions of dollars on legal teams that look for ways to get them out of contracts in regards to health insurance.
They have sold our privacy as a commodity.
They have used the military and police force to prevent freedom of the press.
They have deliberately declined to recall faulty products endangering lives in pursuit of profit.
They determine economic policy, despite the catastrophic failures their policies have produced and continue to produce.
They have donated large sums of money to politicians, who are responsible for regulating them.
They continue to block alternate forms of energy to keep us dependent on oil.
They continue to block generic forms of medicine that could save people’s lives or provide relief in order to protect investments that have already turned a substantial profit.
They have purposely covered up oil spills, accidents, faulty bookkeeping, and inactive ingredients in pursuit of profit.
They purposefully keep people misinformed and fearful through their control of the media.
They have accepted private contracts to murder prisoners even when presented with serious doubts about their guilt.
They have perpetuated colonialism at home and abroad.
They have participated in the torture and murder of innocent civilians overseas.
They continue to create weapons of mass destruction in order to receive government contracts.*

The Right’s long history of using violent agents provocateurs to weaken the Left

Right wing intelligence agencies and police forces have been using violent agents provocateurs to reduce public support for the Left in many countries from the 19th Century to today, as I explain in this detailed article. Violent provocateurs are currently being used, or are allegedly being used in at least 3 countries (the US, UK, and Canada) to reduce public support for the Occupy movement.

The December 15, 2010 “Guardian” article, “Italian opposition asks: Who led Rome riots?”, which was about the fact that “left wing” agents provocateurs were rioting outside the Italian Parliament that month, proves that an old right wing dirty trick, staging “left wing” violence to weaken public support for the Left, is alive and well, so I will discuss numerous examples of the Right using violent agents provocateurs against supporters of various left wing ideologies in many countries, to try to ensure that people are better able to spot such tactics being used in the future.

To read more…

500,000 say ‘fuck you’ to emergency protest bill!

On Feb 21st, in protest against an 80% increase in tuition, 36,000 students, or roughly 9% of Quebec’s university system, stopped going to class. By March, nightly demonstrations began. Students started pinning red squares to their clothes because increasing tuition will land them “squarely in the red.”
Today is the 100th day of students striking and reports indicate that between 300,000-500,000 people are currently demonstrating in the streets of Montreal. Solidarity marches occurred in cities such as New York City and Paris.

Click here for the whole article with photos!.

Objet : Réflectivisme : culture de résistance, Montréal, le 25-27 Mai 2012

Objet : Réflectivisme : culture de résistance, Montréal, le 25-27 Mai 2012

Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate
le 16 mai 2012

Réflectivisme : culture de résistance, Montréal, le 25-27 Mai 2012
Un symposium pour le ré-invention des communautés par la transformation sociale.

Du 25 au 27 mai 2012, les 7Castors, un collectif d’artistes engagéEs organisent un symposium pour le ré-invention des communautés par la transformation sociale à l’Université Concordia et au « Le Champ des Possibles, » l’espace vert du Mile End. Cet évènement est gratuit et ouvert au grand public.

Séminaires bilingues sur 4 thèmes en débat : Les arts et la crise financière ; La résistance créative ; La technologie, le courant dominant et les médias sociaux ; La réappropriation du bien commun. ( * Voir la suite du document pour plus d’informations.)

L’événement sera informel et prendra forme autour de petits groupes de discussion traitant de divers enjeux de société. Les groupes de discussion seront guidés par des facilitateurs-trices, afin d’encourager une plus ample participation du public.

Et si nous resserrions les liens entre l’engagement citoyen et l’action artistique ? Lors de cette fin de semaine, se tiendront divers événements, actions et discussions participatives afin de stimuler l’imagination, le réseautage et la consolidation des mouvements de résistance créative à Montréal et à travers le Québec. La réflexion collective, les débats d’idées et le partage des expériences sont au coeur de notre initiative.

Né d’une rencontre lors du Comité Arts et Culture d’Occupons Montréal, et inspiré d’un évènement à Brooklyn, ce symposium s’offre comme un appel à la communauté : tout citoyenNE est appelé à nous rejoindre. Occupons l’imaginaire collectif !

7Castors est un collectif d’artistes engagéEs: performeurEs, écrivainEs, peintres, cinéastes, danseurs-euses, sculpteurEs, comédienNEs, musicienNEs et poètes.

– 30 –

Pour plus d’information : Facebook : 7Castors/7Beavers
7castors7beavers.wordpress.com
7CASTORS@gmail.com

PROGRAMME
Vendredi, 25 Mai, 19h
École des affaires publiques et communautaires, Université Concordia.
2149 Mackay, metro Guy-Concordia.
Soirée d’ouverture, Commentaires et critiques sur le post « Occupons » et sa réinvention dans le contexte de la grève étudiante et les mouvements sociaux au Québec.
Présentation par Anna Kruzynski, Université Concordia, Michelle Hartman, Université McGill
Pascale Brunet, UQAM.

Samedi, 26 Mai, 10h à 16h
« Le champ des possibles » quartier du Mile-End, espace vert revendiqué à l’est de de Gaspé, coin Saint-Viateur.
*En cas de pluie, la rencontre sera relocalisée, à surveiller sur notre site internet.
Rencontres informelles sur les thèmes de discussions.

Dimanche, 27 Mai, 11h à 16h
Retour à la École des affaires publiques et communautaires,
Université Concordia, 2149 Mackay, metro Guy-Concordia.
Discussion de fermeture en table ronde.

REFLECTIVISME : Culture de Résistance
Les conversations et les questions du Symposium, 25-27 mai, 2012

LES ARTS ET LA CRISE DU FINANCEMENT
i. Comment adaptez-vous, votre production artistique lors d’une crise économique?
ii. Que vaut l’art lors d’une récession?
iii. Comment pouvons-nous intervenir politiquement et de manière créative durant une crise économique?
iv. Comment se libérer de notre dépendance au marché et progresser ve solidarité?

RÉSISTANCE CRÉATIVE
i. Qu’est-ce que la Résistance Créatrice ici et maintenant?
ii. Progressons, comment pouvons-nous aller plus loin? Redonnons le pouvoir à l’imagination…
iii. Comment créer un mouvement de culture de résistance?

LA TÉCHNOLOGIE, LE COURANT DOMINANT ET LES MÉDIAS SOCIAUX
i. Comment utilisons-nous la technologie dans notre pratique artistique?
ii. Est-ce que les changements technologiques ont un impact sur l’art de protester?
iii. D’un outil à une arme ; comment pouvons-nous utiliser, à notre avantage les technologies dominantes dans notre lutte?

LA RÉAPPROPRIATION DU BIEN COMMUN
i. Quelle est la spécificité d’un espace commun ou collectif par rapport à un espace public?
ii. Quels modes de régulation pour la gestion des espaces communs?
iii. Quelles leçons tirer du mouvement Occupons ? Quel avenir pour ce mouvement?

Mai 22: 100 jours en greve

FRANÇAIS :

Manifestation nationale «100 jours de la Grève des étudiantes/iants du Québec, de mépris et de résistance»
Montréal, le mardi 22 mai 2012, à 13h00, à la Place des Festivals, au coin des rues Président-Kennedy et Saint-Urbain (Métro Place-des-Arts)

1) pour commémorer le 100e jour de la grève juste, héroïque, historique des étudiantes/iants du Québec;
2) pour protester contre les politiques des capitalistes et de leur État, leur refus de négocier, leurs tentatives de diviser les étudiantes/iants, de briser leur mouvement démocratique, l’utilisation par l’État de mensonges, de provocations et de violence policière pour interdire chaque manifestation, les ordres donnés à la police d’utiliser des armes, qui ont causé des blessures irréparables à quelques manifestantes/ants .
3) pour protester contre le projet de loi 78, que le gouvernement Charest veut faire adopter.
Le projet de loi 78 a été décrit comme étant «un véritable manifeste contre les libertés fondamentales de tous les citoyens québécois».
S’il est adopté, ce projet de loi deviendrait une loi qui abolirait trois garanties démocratiques : la liberté d’expression, la liberté de réunion, la liberté d’association.
Nous serons des milliers à manifester mardi prochain, au 100e jour de la grève des étudiantes/iants du Québec!
Non au projet de loi 78 du gouvernement Charest!
ENGLISH:

National Demonstration “100th Day of the Quebec Students’ Strike, of Contempt and of Resistance”
Montreal, Tuesday, May 22, 2012, at 1 P.M., at Place des Festivals, at the corner of President Kennedy and Saint-Urbain (Metro Place des Arts)

1) to commemorate the 100th day of the just, heroic and historical Quebec Students Strike;

2) to protest against the policies of the capitalists and their State, their refusal to negotiate, their attempts to divide the students, to break their democratic movement, the use by the State of lies, provocations and police violence to ban every demonstration, the orders givent to the police to use weapons, which caused irreparable damage to some protesters.

3) to protest against Bill 78, that the Charest government wants to adopt.
Bill 78 has been described as “a manifesto against the fundamental freedoms of all Quebecers.”
If passed, this bill become a law that would abolish three democratic guarantees: freedom of expression, freedom of assembly, freedom of association.

We will be thousands to demonstrate on the 100th day of the Quebec Students’ Strike. No to Bill 78 of the Charest government!

Document :

Projet de loi 78 : Un véritable manifeste contre les libertés fondamentales de tous les citoyens québécois
Bill 78: A real manifesto against the fundamental freedoms of all Quebecers
Proyecto de Ley 78: Un verdadero manifiesto en contra de las libertades fundamentales de todos los quebequenses
Projeto de lei 78: Um verdadeiro manifesto contra as liberdades fundamentais de todos os quebequenses
Date: Fri, 18 May 2012 08:14:21 -0400
Subject: Projet de loi 78 : Un véritable manifeste contre les libertés fondamentales de

http://www.juripop.org/medias/nouvelles/projet-de-loi-78-un-veritable-manifeste-contre-les-libertes-fondamentales-de-tous-les-citoyens-quebecois/

Projet de loi 78 : Un véritable manifeste contre les libertés fondamentales de tous les citoyens Québécois

Posté par admin • 18 mai 2012 • Version imprimable
COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Projet de loi 78 : Un véritable manifeste contre les libertés fondamentales de tous les citoyens Québécois
Québec, 18 mai 2012 – La Clinique juridique Juripop dénonce à la fois l’esprit et les effets du projet de loi 78 qui créer une forme de criminalisation du droit de manifester en plus de bafouer les libertés fondamentales protégées par les Chartes canadienne et québécoise des droits et libertés, notamment en reniant trois garanties de notre société libre et démocratique; les libertés d’expression, de réunion pacifique et d’association. Les avocats de la Clinique travaillent actuellement à bâtir la contestation judiciaire de la future loi.
En effet, le projet de loi 78 prive les Québécois de leur droit de manifester pacifiquement leurs opinions à l’endroit qu’ils désirent et interdit tout type d’exercice spontané de la liberté d’expression ou de réunion pacifique. Donnant également le pouvoir à une institution d’enseignement de détruire une association étudiante en lui enlevant unilatéralement le droit de percevoir des cotisations étudiantes, ce document ramène le Québec des décennies en arrière et va à l’encontre de tous les droits qui devraient normalement découler de la vie associative.
« Il s’agit d’un projet de loi dont les mesures sont discrétionnaires et ne pourront être appliquées autrement qu’arbitrairement. Qui décidera si un groupe de dix personnes ou plus contrevient à la loi ? Dans quelles circonstances ? Pour quelle cause ? De quel âge ? Ce projet de loi ne vise pas qu’à assurer le libre accès aux établissements d’enseignement. Il interdit les manifestations à moins de cinquante mètres de tous les lieux de savoir québécois, renie l’autonomie des universités, renverse le fardeau de preuve, et menace les étudiants et tous les québécois d’amendes pouvant s’élever jusqu’à 250 000 $. Le tout en reniant la fonction première ainsi que le rôle des associations étudiantes et en transformant ni plus ni moins chaque citoyen, étudiant ou parent en policier», a déclaré Marc-Antoine Cloutier, président fondateur et directeur général de la Clinique juridique Juripop, un organisme militant pour un meilleur accès à la justice et la progression du droit.
La position du Barreau du Québec
La Clinique juridique Juripop salue et rappelle la plus récente position du Barreau du Québec qui, sans détour, invite le gouvernement à retourner à la table des négociations plutôt que de forcer l’adoption d’une loi spéciale, et ce en tout respect des cours de justice québécoises. Elle est également heureuse de lire les propos du Barreau qui souhaite travailler sur un nouveau cadre législatif inspiré des règles prévalant en matière de droit du travail. « Plutôt que d’agir comme si les associations étudiantes n’avaient jamais existé, suspendre la session de milliers d’étudiants et fragiliser encore davantage le climat social, le ministre de la justice devrait prendre ses responsabilités et agir comme protecteur des libertés civiles inscrites dans la Charte des droits de la personne dont il a la responsabilité, »a conclu M. Cloutier.
Contestation judiciaire
Plus de cinq professeurs de droit et une dizaine d’avocats, mandatés par les fédérations étudiantes collégiale et universitaire, ont travaillé sans relâche cette nuit et continueront aujourd’hui, aux côtés de l’équipe de la Clinique juridique Juripop et de Me Félix-Antoine Dumais-Michaud, afin d’être en mesure de s’adresser rapidement aux tribunaux suivant l’adoption de la loi spéciale. Chaque citoyen est également invité à prendre part à cette vaste contestation par l’entremise du site Internet www.loi78.com
-30-
Les avocats de la Clinique juridique Juripop ont représenté de nombreuses associations étudiantes mises en cause dans les récentes demandes d’injonctions. Ils agissent par ailleurs directement sur les campus afin de favoriser leur respect. L’organisme milite depuis 2009 pour un meilleur accès à la justice.

Prend 15 minutes pour crier!

CASSEROLES DU QUÉBEC, UNISSEZ-VOUS !

Nos casseroles contre la loi spéciale !

Tous les soirs, à 20 h, pendant 15 minutes, munissez-vous d’une casserole ou de tout autre objet pouvant faire du bruit et tapez dessus avec toute la rage que cette loi spéciale fait naître en vous !

Dans des circonstances où la dictature chilienne a limité les attroupements illégaux à tout regroupement de plus de 4 personnes, les citoyens chiliens ont utilisé ce moyen pour exprimer leur colère. Inspirons-nous d’eux !

SI VOUS ÊTES CONTRE CETTE LOI SPÉCIALE, FAITES DU BRUIT !